« Sois belle et tais-toi » cette phrase a bercé ma tendre enfance. J’étais très rêveuse et ma tête, qui était plus souvent dans les nuages que dans mes devoirs avait souvent raison de mes résultats scolaires… J’étais cataloguée comme une élève « moyenne » et on me disait que, heureusement, j’étais jolie car c’est ce qui allait me permettre de m’en sortir dans la vie ! Ce que j’ai cru. 

Jusqu’au collège où mes petits camarades (et même certains adultes) m’ont bien fait comprendre que personne ne voudrait d’une femme si mince, à par pour servir de plante verte… Et c’est ainsi que commença ma carrière en tant qu’hôtesse d’accueil.

Un travail où tout est basé sur l’apparence : maquillage « on point », cheveux tirés à quatre épingles, robe et veste de tailleur noir tout droit sorti du pressing… Je restais toute la journée debout perchée sur mes escarpins avec pour seule mission d’accueillir les visiteurs. J’avais le droit d’avoir froid, d’avoir faim, d’avoir mal mais surtout pas de me plaindre !

Plus tard, j’ai eu l’opportunité de devenir conseillère de vente au Printemps pour une marque de jeans féminins taillant du 36 au 56 et j’étais fière de représenter l’une des seules boutiques de l’enseigne, qui proposait des tailles aux dessus du 42 qui est l’Indice Corporel Moyen d’une Femme Européenne (ce qui veut dire que les autres marques ne permettent d’habiller seulement une moitié de la population féminine) et qui donc, faisait sentir les femmes belles quelles que soit leur taille. Seulement, le stand que je représentais a fini par fermer et je me suis rendue compte que le manque de choix proposé dans les autres enseignes au niveau des tailles, des coupes, ainsi que des styles… était un gros frein en ce qui concerne l’acceptation de soi !

Modéliste de formation, c’est à ce moment là que j’ai décidé de me spécialiser dans la confection sur-mesure, afin d’offrir à chaque femme l’opportunité de s’habiller comme elle le souhaite tout en mettant ses formes et sa personnalité en valeur. C’est ensuite tout naturellement que je me suis dirigé vers le conseil en image et le coaching confiance en soi pour accompagner aux mieux mes clientes sur le chemin de l’amour propre. 

Depuis, je prône le mouvement « body positive » et essaye de lutter contre les normes de beauté qui nous ont été imposées depuis trop longtemps. Il est important pour nous que chacun puisse avoir la liberté d’être soi-même en s’acceptant tel qu’il est et en mettant en valeur les particularités sui lui sont propres. Ainsi, je souhaite vous encourager à vous démarquer et à exprimer votre originalité grâce à votre façon de vous habiller.

Avec ce projet de redonner confiance aux autres, j’ai avant tout repris confiance en moi. Je sais maintenant que je suis capable de réussir grâce à ma personnalité et que le physique n’est que le prolongement de notre esprit. J’ai eu le plaisir d’être accompagnée dans cette démarche par plusieurs professionnels dont je vous recommande amplement le travail : 

Ak Photographie – Shooting confiance en soi

TATATATA Broderie – Personnalisation de vêtement

au coeur des mains – soin énergétique

corps et âmes – yoga & massage

* Pour la petite histoire, Donnybrook (en un mot) est un quartier de Dublin, en Irlande connu pour les grandes quantités d’alcool qui étaient ingérées lors de sa foire annuelle, ce qui donnait suite à de nombreuses bagarres… Si aujourd’hui cette foire n’existe plus, elle a donné son nom au terme « Donnybrook » que l’on utilise désormais pour exprimer une conversation qui risque de mal tourner. Cette expression peut aussi signifier que le ton d’une discussion commence à monter. Hausser la voix, c’est ce que l’on fait lorsque l’on commence à s’affirmer et c’est donc comme cela que notre nom de marque a été choisi : en séparant volontairement en deux le mot de sorte à ce que cela ressemble d’avantage à un nom et un prénom qui représenterait une personne confiante, avec du tempérament, qui ne se laisse pas faire et qui ne baisse pas les bras.