Durant mon parcours dans la mode (que ce soit pendant mes études de modéliste, lors de mon expérience dans le prêt-à-porter, ou encore grâce aux recherches personnelles que j’ai effectuées pour mettre en place mon projet d’entreprise), j’ai eu l’occasion de remettre en question un bon nombre de fois, mes habitudes de consommation.

J’ai beaucoup appris sur l’éthique (ou plutôt, le manque d’éthique) de certaines grandes chaînes et à force, j’ai fini par me demander : « ai-je vraiment envie de donner de l’argent à ces entreprises qui sont prêtes à tout pour faire du chiffre, quitte à faire travailler des enfants, exploiter leurs employés, sous payer leurs artisans, copier les modèles protégés de jeunes créateurs en galère, j’en passe et des meilleurs… »  

Bien évidemment ma réponse était non !

C’est ainsi que j’ai pris il y a quelques temps, la décision engagée d’opter pour une consommation éco-responsable, de boycotter toutes ces boutiques bas de gamme et de ne plus jamais mettre un pied dans un magasin de « Fast Fashion »  (afin d’éviter toute forme de tentation). 

Comme je ne suis pas parfaite et il m’arrive encore de tomber en amour sur une pièce Zara, Pretty Little Thing, She In… en scrollant sur Instagram. Du coup, je me suis posée la question : « Comment respecter mes convictions sans me priver ? » 

Et j’ai fini par trouver la solution : les sites de revente.

Désormais, lorsque je repère une pièce, je regarde toujours si elle est disponible sur Vinted (il y a aussi des sites comme Vide Dressing, Vestiaire Collective, Depop et encore bien d’autres, qui proposent des vêtements de seconde main) ce qui me permet de commander mes coups de coeur, tout en faisant de bonnes affaires et sans reverser un seul centime à des marques dont je n’apprécie pas l’éthique.  

Comme un changement d’habitude se fait rarement d’un seul coup, je me suis imposée cette petite règle : lorsque je ne trouve pas la pièce que je recherche sur les sites de revente, que je n’ai pas le budget pour l’acheter chez une marque éthique et que je suis certaine qu’elle ne restera pas dans l’armoire, je m’autorise de temps à autre un « Cheat Shopping » (tout comme un « Cheat Meal » lorsque l’on commence à manger sainement).

 

Comment changer ses habitudes de consommations (la suite) ?

Se séparer de l’ancien pour accueillir le neuf :

 

Ça tombe bien, on a besoin de place dans les armoires pour ranger les cadeaux de Noêl ! Il est important de faire régulièrement le tri dans nos armoires car à force de garder des pièces que l’on ne porte plus et d’en accumuler de nouvelles, on finit par entasser, puis on se retrouve à racheter deux fois la même chose car on ne se rend même plus compte de ce qu’on a déjà (pas très économique du coup…)

Comme le dirait Marie Kondo (le livre « la magie du rangement » ou « l’art du rangement » sur Netflix) : faire le tri dans ses armoires pour se libérer du superflu en privilégiant l’essentiel, est un très bon moyen de faire le vide. C’est comme-ci le fait de mettre de l’ordre chez nous, nous permettez de mettre de l’ordre dans notre esprit par extension.

Consommer moins pour consommer mieux :

 

C’est parti pour déconstruire l’idée du « j’ai rien à me mettre » : en réalité, plus on a de fringues, plus on met du temps à les choisir et plus on a du mal à se décider ! C’est pourquoi il est préférable de privilégier la qualité à la quantité ( parfois, mieux vaut choisir une belle pièce à 100 € qui tient la route, plutôt que quatre pièces à 25 € qui ne feront pas la saison) pas besoin d’autant de choix, lorsqu’on sait qu’on ne porte régulièrement que 10 % de notre dressing.

Autre astuce : lorsque l’on trouve son propre style, on a plus besoin de changer au fur et à mesure des tendances ce qui évite la sur-consommation (je suis là pour vous aider si besoin) et pour aller plus loin, je vous conseille le reportage « Minimalism » sur Netflix.

.

Pour finir, n’hésitez pas à rechercher les friperies, créateurs locaux et artisans prés de chez vous. En ce moment, beaucoup d’évènements promeuvent cette nouvelle façon de consommer. Je serai d’ailleurs présente le samedi 20 Novembre, lors du Pop Up Store 100 % Local de Gispovage et Happy&Slow qui se déroule à Wambrechies.

 

 

Dernière chose : Dans une semaine, j’organise un Vide Dressing où vous pourrez retrouver un large choix de vêtements d’occasion (une dizaine d’exposants) à tout petit prix, n’hésitez pas à nous rejoindre le 13 novembre !

%d blogueurs aiment cette page :